Grève de bagagistes à Brussels Airport

L’aéroport international de Zaventem s’attend à une journée « très difficile » en raison de l’arrêt de travail du personnel de Swissport, qui proteste contre un manque d’effectifs chronique. Le mécontentement social persiste depuis la reprise de Flightcare par Swissport. Ce lundi matin, des vols ont été supprimés à Brussels Airport, et beaucoup d’autres accusent du retard, à cause des difficultés de chargement et déchargement des valises.

Les bagagistes de Swissport sont partis en grève dimanche soir, pour protester contre le manque de personnel qui entraîne une charge de travail trop élevée et mettrait à mal la sécurité du personnel. Les syndicats affirment aussi que la direction ne respecte pas les engagements pris après le rachat de Flightcare par Swissport.

Les syndicats et la direction de Swissport devraient se réunir ce lundi à 13h00, en présence d'un conciliateur. "Aujourd'hui, la grève durera probablement toute la journée", prédisait Kurt Callaerts du syndicat chrétien. "Mais vu que le conflit couve depuis très longtemps et que la direction a déjà violé plusieurs fois les conventions collectives de travail et ses promesses, je crains que nous soyons partis pour quelques jours."

La grève provoque de grosses perturbations à Brussels Airport, avant tout pour les vols qui atterrissent à Zaventem. Plusieurs vols de la Lufthansa, en provenance de Francfort, ont été annulés ce lundi matin, tandis que beaucoup d’autres vols accusent de gros retards.

« Nous espérons pouvoir faire partir un maximum de vols », indiquait le porte-parole de Brussels Airport, Jan Van Der Cruysse. « Nous conseillons aux passagers qui doivent décoller de Zaventem de voyager, si possible, sans bagage pour la soute et avec seulement un bagage à main ».

Et de préciser aussi que « si lors de votre arrivée à Zaventem, vous ne voyez pas apparaître votre valise sur le tapis roulant à bagages, rentrez plutôt chez vous et rédigez un dossier sur le site internet de votre compagnie aérienne », précise Van Der Cruysse. Les bagages restés à l’aéroport seront ensuite livrés à domicile, dans les prochains jours.

Les compagnies aériennes affectées par la grève des bagagistes de Swissport sont: Adria Airways, Aer Lingus,Aeroflot, Air Algerie, Air Arabia Maroc, Air Canada, Austrian, Blue Air, Brussels Airlines, Bulgaria Air, Corendon Airlines, Croatia Airlines, Delta air Lines, Egyptair, Europe Airpost, Free bird Airlines, Germanwings, Iberia, Jet Airways, LOT Polish Airlines, Lufthansa, Middle East Airlines, Royal Air Maroc, Swiss airlines,Tailwind, Tunisair, Ukraine International, US Airways.

La direction renvoie aux accords de paix sociale

La direction de Swissport a réagi à l’action de grève en indiquant qu’en début de semaine il avait été question de s'accorder sur une paix sociale de deux semaines, afin de donner toutes leurs chances aux négociations. C’est ce qu’indiquait dimanche soir le CEO de la société de handling, Marcel Buelens, sur les ondes de la VRT.

"Ce que je trouve étrange, c'est que nous n'avons plus eu de problème depuis lundi de la semaine passée", a réagi Marcel Buelens. Il fait état d'un "petit incident avec un superviseur" qui a fait que les choses se sont emballées. "Dans le rapport de négociation fait au ministère du travail, il est pourtant clairement indiqué qu'il faut attendre deux semaines et qu'il faut donner toutes ses chances aux négociations."

Les travailleurs de Swissport, société chargée du tri, du chargement et du déchargement des bagages pour un certain nombre de compagnies aériennes dont Brussels Airlines, sont en grève contre le manque de personnel au sein de leur entreprise. Ils protestent notamment contre le projet de la direction d’introduire un horaire de 11 heures de travail.

"Tous les services de Swissport sont à l'arrêt. Les nouvelles équipes ont immédiatement suivi le mot d'ordre. Le nettoyage, le passage, le check-in, le chargement, le bagage-sort, ... tout le personnel s'est joint à l'action", indiquait Kurt Callaerts, de l'ACV Transcom, ce lundi matin.