"Je trouve les critiques sur Astrid injustes"

La présentatrice de l’émission "De zevende dag" Indra Dewitte (VRT) a réagi aux critiques sur l’interview que lui avait accordée la princesse Astrid dans le cadre des "Jeux Nationaux Special Olympics" à Gand. Plusieurs commentateurs avaient estimé que la princesse manquait d’émotion et de naturel. Indra Dewitte a précisé que les questions n’avaient pas été envoyées à l’avance.

Plusieurs commentateurs flamands avaient jugé la prestation de la fille d'Albert et Paola décevante. Certains estimaient même que cette interview était une occasion manquée de redorer le blason de la famille royale. Et de comparer cette prestation avec celle de la Reine Maxima des Pays-Bas, qui elle, "parvient à faire partager ses émotions".

L’interview avec la princesse Astrid s’inscrivait dans le cadre de l’ouverture des "Jeux Nationaux Special Olympics", réservés aux athlètes de tous niveaux ayant un handicap mental. Depuis plusieurs années c’est la princesse Astrid qui déclare l’ouverture de ces jeux.

Indra Dewitte voulait mettre ces jeux à l’honneur et pas tellement parler de la princesse. Une des critiques les plus souvent formulées était que la princesse manquait de spontanéité et que l’interview était préparée à l’avance. "C’est totalement inexact" a déclaré la journaliste. "Je veux mettre les points sur les i. Les questions n’avaient pas été préparées à l’avance".
Indra Dewitte se dit choquée par les réactions négatives. "Je trouve cela parfaitement injuste, la princesse Astrid est quelqu’un qui a été élevée dans le cadre très strict de la monarchie belge. C’est quelqu’un qui fait de son mieux pour s’exprimer en néerlandais et malgré cela elle est critiquée".
"J’ai vu deux de ses enfants qui parlent parfaitement le néerlandais. Ils représentent tout ce que l’on attend d’une famille royale".
Indra Dewitte trouve la comparaison avec la Reine Maxima des Pays-Bas également injuste. "Aux Pays-Bas, la famille royale dispose de toute une équipe de coachs en relations publiques et les interviews de Maxima sont très bien préparées même si elles semblent spontanées. Chez nous ce n’est pas le cas. Le rôle d’une princesse belge n’est vraiment pas une sinécure".