La plupart des avions décollent, mais sans bagages

Seuls quelques vols sont supprimés mardi à l'aéroport de Zaventem en raison de la grève au sein de la société de traitement des bagages Swissport. Mais de nombreux avions partiront sans bagages à bord, a indiqué Jan Van der Cruysse, porte-parole de Brussels Airport. Les passagers sont invités à vérifier à l'avance si leur vol est maintenu et s'ils peuvent emmener des bagages.

Sur le site internet de Brussels Airport se trouve une liste des compagnies aériennes touchées par la grève chez Swissport.

Il est conseillé aux personnes partant pour quelques jours de se munir uniquement d'un bagage à main. Les voyageurs partant pour trois semaines vers une seule destination peuvent enregistrer leurs bagages, qui leur seront livrés après la grève.

"Nous espérons qu'une solution intervienne aujourd'hui, afin de revenir à la normale", a indiqué le porte-parole de Brussels Airport.

Ce matin, les syndicats ont transmis leurs revendications à la direction. Ils demandent à revenir à l'ancien planning de travail. De son côté, la direction a expliqué la "réalité économique".

Les 1.500 membres du personnel de la société de manutention Swissport sont toujours en grève après l’échec des négociations entre la direction et les syndicats hier. Ils protestent contre le manque d'effectifs, qui mène selon les syndicats à une charge de travail trop élevée et met en péril la sécurité des travailleurs.

L’action, lancée dimanche, a immédiatement mené à d’importantes perturbations. Hier, 60 vols ont été supprimés et plus de 100 autres ont subi des retards. A l’heure actuelle, quelque 10.000 valises sont bloquées à l’aéroport.