Un trou béant au pied du Palais Royal

Une partie de la chaussée située face au Palais Royal à Bruxelles s’est affaissée, laissant ainsi un trou de plusieurs mètres de circonférence. Selon l’échevine bruxelloise des Travaux publics et de la Mobilité, Els Ampe, trois ou quatre autres rues de la ville risque de subir le même sort.

Certains pourraient y voir un signe. Alors que le journaliste français Jean Quatremer dénonçait récemment l’état pitoyable des routes de la capitale, et que les rumeurs vont bon train sur une éventuelle abdication du Roi Albert II, la situation peut paraître quelque peu surréaliste.

Pourtant, ce trou de plusieurs mètres de circonférence et de 4 mètres de profondeur sur la Place des Palais est bel et bien réel. Les raisons de l’affaissement de la chaussée ne sont pas encore connues. Une fuite d’eau pourrait toutefois être à l’origine de cette excavation. Les canalisations ont été endommagées.

Dans une réaction accordée à tvbrussel, l’échevine des Travaux publics et de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) a indiqué que la rue est dans un état particulièrement dégradé et que la Ville avait pour objectif de s’y attaquer d’urgence. Selon elle, trois à quatre autres rues de la capitale sont actuellement dans un état comparable.

Les réparations de la voirie sur la Place des Palais dureront au moins deux semaines, indique encore l’échevine dans un communiqué. "Le trafic a entretemps pu reprendre dans les deux sens. Nous ne pouvons cependant exclure quelques ennuis de circulation", précise-t-elle.

"Nous sommes en train de réparer les égouts, la fuite d’eau et le revêtement de la voirie. Tout cela prendra au moins deux semaines", conclut Els Ampe. Il n’y a pas de conséquences pour la distribution d’eau potable pour les riverains et les entreprises situées dans le secteur.