Un dépistage rapide et anonyme du VIH

La ministre de la Santé publique, Laurette Onkelinx, a donné samedi matin le coup d'envoi d'un projet pilote pour la prévention contre le VIH intitulé "Test-Out". Cette initiative permettra aux personnes qui le désirent d'effectuer un test de dépistage rapide et anonyme du VIH et/ou de la syphilis.

Le projet est une collaboration entre l'asbl Ex Aequo, l'association Médecins du monde, la plate-forme de prévention contre le Sida et l'Inami.

"Trois nouveaux cas de VIH sont constatés chaque jour en Belgique", indique la ministre de la Santé. "De plus, 42% des personnes nouvellement touchées font le dépistage trop tard. Elles sont donc diagnostiquées tardivement et représentent un risque pour leurs partenaires sexuels. La détection de nouveaux cas est l'un des grands volets du plan Sida que nous préparons."

Lors d'un dépistage du VIH, la présence d'un médecin était jusqu'à présent obligatoire. Ce ne sera cependant pas nécessaire pour le test proposé par l'asbl Ex Aequo.

Du 19 au 25 mai 2013, les personnes intéressées se verront proposer un dépistage gratuit, anonyme et à lecture rapide du VIH et/ou de la syphilis dans une unité mobile, dans le quartier de la rue Marché au Charbon (Bruxelles), et aux abords des espaces de rencontres.