Le découpage des wagons est terminé à Wetteren

Le 7e et dernier wagon impliqué dans l’accident du train de marchandises transportant des produits chimiques - survenu à Schellebelle (Flandre orientale) le 4 mai dernier - était terminé ce dimanche vers 16h, soit deux jours plus tôt que ce qui avait été prévu initialement. L’enlèvement des voies ferrées endommagées a débuté dimanche soir.

Le découpage des wagons endommagés du train de marchandises accidenté à Schellebelle le 4 mai avait débuté jeudi dernier. Il se terminait dimanche après-midi, soit deux jours plus tôt que ce qui avait été escompté par Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

"C’est la preuve que tout le monde a travaillé très dur. Et c’est un grand pas en avant", déclarait dimanche un porte-parole d’Infrabel. Le découpage des wagons n’aura donc duré que 3 jours au total.

L’enlèvement des voies de chemin de fer et des caténaires endommagés lors de l’accident débutait dimanche soir. "Il s’agit de l’infrastructure ferroviaire qui se trouve du côté où résident le plus grand nombre de riverains. Cela permettra d’entamer d’abord l’assainissement du terrain de ce côté-là", expliquait Infrabel.

Ce lundi, les rails endommagés devraient être enlevés de l’autre côté de la voie. On ne sait pas encore quand ni comment le terrain sera assaini.