Commémorations de la Grande Guerre à Liège, Ypres et Bruxelles

Les victimes civiles et militaires de la Première Guerre mondiale seront honorées dans ces trois villes en août et octobre 2014 et en novembre 2018, à l’occasion du centenaire du conflit mondial. Le gouvernement belge prévoit des cérémonies "au rayonnement international", ont indiqué le Premier ministre Elio Di Rupo, le ministre de la Défense Pieter De Crem et le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders.

Le Premier ministre Di Rupo et les vice-Premiers ministres Reynders et De Crem ont présenté ce mardi le programme des commémorations à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui débuteront l’an prochain.

Le gouvernement fédéral tient à entretenir la mémoire collective relative à ce conflit mondial. "Nous avons l'obligation de perpétuer le souvenir", a déclaré le Premier ministre Elio Di Rupo (PS, photo). "Pour beaucoup de jeunes aujourd'hui, la paix va de soi. Comment expliquer à un adolescent que les Européens se sont entre-tués ainsi? Le risque est grand de ne plus comprendre le passé et de moins bien préparer l'avenir."

L'objectif des célébrations est également d'encourager les efforts collectifs pour un avenir de paix et promouvoir la solidarité et les partenariats sur la scène internationale, ont ajouté les représentants du gouvernement fédéral.

En plus des commémorations qui se tiendront à Liège le 4 août 2014, à Ypres et Nieuport le 28 octobre 2014 et à Bruxelles le 11 novembre 2018, le gouvernement fédéral participera à des cérémonies à Mons le 4 août 2014, à l'endroit où est tombé le premier soldat britannique. Le gouvernement du Royaume-Uni y sera représenté.

D'autres cérémonies sont également prévues à Bruxelles, Ypres et Passchendaele entre 2015 et 2017. Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a aussi annoncé qu’un diplôme honorifique serait décerné aux villes et communes qui ont été « victimes de faits de guerre entre 1914 et 1918 ».

Participer aux commémorations

Un appel à projets est lancé. Les candidatures peuvent être envoyées via le site internet des commémorations (http://www.be14-18.be), d’ici le 14 juin.

Ces projets seront notamment sélectionnés en fonction de leur originalité et de leur apport à la recherche, a indiqué Jean-Arthur Régibeau, Commissaire général adjoint à la Commémoration de la Première Guerre mondiale.