Des lunettes de soleil devant le tableau digital

Un élève de l’école Sint-Cajetanus dans la commune de Perk (Brabant flamand) doit porter des lunettes sombres en classe parce que le tableau électronique lui donne des maux de tête. Son école regrette cette situation, mais ne se séparera pas de ses nouveaux tableaux lumineux (photo hors contexte).
BELGA/VERGULT

« Notre école a entretemps déjà acheté 5 de ces tableaux électroniques, et nous comptons en acquérir davantage », explique Lieve Duthoo, la codirectrice de l’école Sint-Cajetanus à Perk. « C’est la première fois que ce type de phénomène se produit ».

Elle fait référence au fait qu’un élève de l’établissement soit obligé de porter des lunettes de soleil en classe, pendant les cours, parce que le tableau digital lui occasionne des maux de tête. Il serait particulièrement sensible à ce type de source lumineuse forte.

L’école de Perk veut néanmoins continuer à utiliser des écrans électroniques dans ses classes. « Nous estimons que l’utilisation de ces tableaux donne une valeur ajoutée. Ils offrent la possibilité de consulter l’internet et de rendre les cours nettement plus intéressants », précise la codirectrice Live Duthoo.