Dès lundi, à nouveau des trains vers Wetteren

La SNCB a annoncé que la circulation des trains sera à nouveau partiellement autorisée dès le 27 mai sur les lignes entre Gand et Termonde et Gand et Alost, en Flandre orientale. Les navettes de bus seront néanmoins maintenues encore quelques temps entre Wetteren et Schellebelle, à l’endroit de l’accident du train de marchandises transportant des produits chimiques toxiques, qui s’est produit le 4 mai.

Depuis l’accident ferroviaire du 4 mai dernier à Schellebelle (Flandre orientale), aucun train ne pouvait plus circuler sur les deux lignes Gand-Termonde (ligne 53) et Gand-Alost (ligne 50). "Les aspects techniques et de sécurité étant à présent assurés, il est désormais possible de reprendre la circulation des trains à moyenne échelle", explique ce vendredi la SNCB.

Les chemins de fer belges se félicitent aussi de l’étroite collaboration entre Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, et la SNCB Technics.

Les trains L entre Braine-L'Alleud et Alost seront prolongés jusqu'à Schellebelle (sur la ligne 50, avec arrêts à Lede et Serskamp). Les trains L entre Malines et Bruges - qui sont limités à Termonde depuis l'accident - pourront également à nouveau rouler jusqu'à Schellebelle (sur la ligne 53, avec arrêts à Oudegem, Schoonaarde et Wichelen). Seuls les premiers et derniers trains seront encore provisoirement remplacés par des bus entre Gand et Termonde et Gand et Alost.

Entre la gare de Gand-Saint-Pierre et celle de Wetteren, un train omnibus sera organisé (avec arrêt à Merelbeke, Melle et Kwatrecht). Seule la portion comprise entre Wetteren et Schellebelle sera encore privée de circulation ferroviaire. Un service de bus continuera pour l’instant à assurer la liaison entre les deux localités.