Manifestation contre les loyers élevés à Bruxelles

Plusieurs organisations ont rassemblé environ 350 personnes ce samedi après-midi pour un "marathon du logement" visant à dénoncer les prix de location trop élevés dans la capitale. Elles réclament des mesures urgentes de la part des autorités, comme la construction de logements publics et sociaux.
vide

Avec leur action, les manifestants voulaient montrer que la classe moyenne bruxelloise souffre également de la crise du logement. Ils réclament la construction massive de logements publics et sociaux et demandent que les loyers sur le marché privé soient régulés.

Les activistes ont joué des sketches sur les loyers déplorables et ont chanté des phrases comme "beaucoup de blabla mais peu d'action". Les organisations dénoncent non seulement les loyers élevés, mais aussi le fossé entre la demande et l'offre, les longues listes d'attente, les obstacles et la discrimination.

Les ministres du gouvernement bruxellois étaient réunis au littoral ces vendredi et samedi pour discuter des priorités pour l'année prochaine. "Nous espérons que le logement sera placé en tête des priorités", a souligné An Descheemaeker, de l'ASBL BRAL.Le gouvernement bruxellois a notamment décidé à Ostende de réaffecter le site de l'actuel stade Roi Baudouin au logement, dont 15% à finalité sociale.

L'action de protestation de ce samedi était une initiative du conseil bruxellois pour l'environnement (BRAL), la CSC-Bruxelles, les Équipes Populaires-Bruxelles, la Fédération bruxelloise de l'Union pour le Logement (Fébul), Inter-Environnement Bruxelles, la Ligue des droits de l'Homme et le MOC-Bruxelles. Ils bénéficiaient du soutien de plusieurs autres organisations pour le logement.