Doel 3 et Tihange 2 opérationnels dès le 2 juin

Les réacteurs nucléaires Doel 3 ( Anvers) et Tihange 2 (Liège) seront en théorie à nouveau opérationnels à partir du dimanche 2 juin, a indiqué lundi GDF Suez, la maison-mère de l'entreprise Electrabel. "En fonction de la fluidité des préparatifs, la date pourrait encore changer", précise-t-on du côté d'Electrabel.

"La fin prévue de l'indisponibilité des deux réacteurs est cependant bien prévue le 2 juin", a indiqué Geetha Keyaert, porte-parole d'Electrabel. "Ce sera peut-être un jour plus tôt ou plus tard."

C’est la première fois qu’une date précise est avancée depuis que l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a estimé, il y a dix jours, que l'exploitation des unités de Doel 3 et Tihange 2 pouvait reprendre en toute sûreté. Les deux réacteurs étaient à l'arrêt depuis l'été dernier, après la découverte de microfissures.

Après avoir annoncé le feu vert Electrael avait ajouté que les travaux préparatoires au redémarrage dureraient encore deux à trois semaines.
Doel 3 a une capacité de 1.006 megawatts (MW) et Tihange de 1.008 MW. Les deux réacteurs représentent un tiers de la production d’électricité (soit près de 6.000 MW) des sept réacteurs (quatre à Doel et trois à Tihange) qu’Electrabel exploite en Belgique.

A la fin de la semaine dernière, la CREG, le régulateur de l’énergie a indiqué que la part de l’énergie nucléaire était l'an dernier de 54% de la quantité totale d’électricité produite en Belgique. En 2011, cette part était encore de 57 %. La baisse a été provoquée par la fermeture des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, selon la CREG.