Le cochevis huppé menacé d'extinction en Flandre

Le Cochevis huppé a connu ces dernières années une très forte régression en Flandre. La dernière colonie, implantée dans le Westkust (à l'ouest de notre littoral), ne compte en effet plus que quelques couples.

Après le traquet motteux, une nouvelle espèce d'oiseau, le cochevis huppé, est menacée d'extinction en Flandre. Selon l'association de protection de l'environnement Natuurpunt, la dernière colonie de cochevis huppé, implantée dans l'ouest de la Côte belge, ne compte en effet plus que quelques couples.

Le Cochevis huppé est assez semblable à l'Alouette des champs, il peut toutefois en être différencié par son bec plus long et surtout sa huppe pointue toujours visible, même lorsqu'elle est abaissée.

Cet oiseau se reproduit depuis le milieu des années '70 au littoral, en Campine et dans d'autres petites zones situées dans des territoires urbanisés ou industrialisés. Le nombre de couples était alors estimé à 380.
Mais depuis lors, la population de cochevis huppé au nord du pays n'a cessé de diminuer, si bien qu'à l'heure actuelle, la dernière population stable de cette espèce se trouve dans l'ouest de la Côte belge. En 2007, à peine six couples y avaient été recensés.
Selon Natuurpunt, ce déclin est dû à l'agriculture intensive, à l'exploitation de terrains en friche, à une pression trop élevée du public ou à l'usage d'herbicides dans des milieux ouverts.