Le paquebot Charlesville est définitivement perdu

Rebaptisé Georg Büchner et amarré dans la ville allemande de Rostock, le dernier navire de la Compagnie Maritime Belge qui reliait Anvers à Matadi (au Bas-Congo) dans les années 1960, a sombré en Mer Baltique, au large de la Pologne, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il était en route, avec un remorqueur, vers un chantier de démolition en Lituanie. L’information a été confirmée à la rédaction de la VRT par Adriaan Linters de l’Association flamande pour l’archéologie industrielle (VVIA).

« Le capitaine du port de Rostock, en Allemagne, d’où était parti le Charlesville, a confirmé que le paquebot a coulé », indiquait ce vendredi Adriaan Linters à la rédaction de la VRT. Le navire, qui était tracté par un remorqueur en direction du chantier de démolition de Klapeida en Lituanie, a sombré dans la nuit de jeudi à vendredi au large de la côte polonaise, a précisé l’Association flamande pour l’archéologie industrielle.

Le remorqueur 'Ajaks' a eu des ennuis. "En pleine nuit, après avoir fait des manoeuvres curieuses, le remorqueur s'est rendu à toute vitesse vers le port de Gdansk, en Pologne, sans le Charlesville, dont nous avons perdu la trace", indiquait la VVIA dans un communiqué.

« Ce scénario était écrit », estime Adriaan Linters. En effet, avant le départ du paquebot de Rostock, une série d’objets de valeur, comme des tableaux, avaient été retirés de son bord. « Cela peut témoigner d’une fraude à l’assurance ».

Ces dernières années, le Charlesville - rebaptisé Georg Büchner - séjournait au port de Rostock, au nord de l’Allemagne. L’ancien navire de la Compagnie Maritime Belge, qui reliait dans les années 1960 Anvers à Matadi, au Bas-Congo, servait d’auberge de jeunesse. Celle-ci avait fait faillite. Comme le paquebot était en très mauvais état, ses subsides lui ont été retirés.

Les tentatives de rapatrier le navire vers Anvers ont échoué. A un certain moment, l’ancien Charlesville avait même été à vendre pour 1 euro symbolique à quiconque s’engageait à le rapatrier vers la Belgique et le conserver. En vain. Il avait donc été décidé de remorquer le paquebot historique vers le chantier de démolition de Klapeida, en Lituanie.

Mais cette expédition a apparemment aussi échoué, puisque le paquebot a sombré dans la nuit de jeudi à vendredi, au large de la côte polonaise. Un message des services polonais a certifié que « la coque d’un bateau d’une longueur de 154 mètres avait sombré » dans la nuit. Adriaan Linters regrette cette situation et a assuré que "cette affaire connaîtrait une suite. Plusieurs scandales liés au bateau ayant récemment été mis au jour en Allemagne".