Neuf blessés dans l’explosion au boulevard Anspach

Neuf personnes, dont une gravement brûlée transportée à l'hôpital militaire de Neder-Over-Hembeek et deux dans un état grave, ont été blessées dans l'explosion suivi d'un incendie qui s'est déclaré, vers 10h15, samedi matin, au 182 boulevard Anspach, à Bruxelles.

. La stabilité de l'immeuble est examinée par un ingénieur de la ville. L'immeuble a été évacué et l'incendie est maîtrisé.
Deux touristes allemands qui étaient devant l'immeuble au moment de l'explosion sont comptés parmi les blessés légers, précise Pierre Meys. La femme qui a sauté du troisième étage n'est que légèrement blessée. Le porte-parole des pompiers explique que, sur base des témoignages, la cause de l'incendie pourrait être liée au gaz, mais les circonstances de l'explosion ne sont pas encore déterminées.
 

La partie supérieure de l'immeuble en passe d'être démolie

Après examen par l'ingénieur de la ville, les étages supérieurs de l'immeuble qui a explosé samedi, vers 10h15, boulevard Anspach, à Bruxelles, vont être démolis dans l'après-midi, a indiqué Christian De Coninck, porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles. Une fuite de gaz est à l'origine de l'explosion, mais celle-ci n'a pas encore été localisée par Sibelga, continue-t-il. Le gaz a été coupé par mesure de sécurité. Les jours des neuf blessés ne sont pas menacés.
Le bourgmestre de la ville Freddy Thielemans (PS) est descendu sur place pour gérer les questions de sécurité. Le président du CPAS Yvan Mayeur (PS) est venu pour s'occuper de reloger les personnes évacuées de l'immeuble touché ainsi que de plusieurs bâtiments adjacents. Elles ont été accueillies place Fontainas.
Un couple et une personne seule seront relogés à l'hôtel par le CPAS. Un immeuble du CPAS de 12 appartements, situé à l'arrière du bâtiment touché, au 97 de la rue Marché aux charbons, a été ébranlé par l'explosion et évacué. Sa stabilité a été examinée. Les habitants vont pouvoir regagner leur logement.