Boris Giltburg remporte le Reine Elisabeth

L'Israëlien Boris Giltburg a remporté la 76e édition du Concours Reine Elisabeth 2013, consacrée au piano. Derrière lui on trouve, dans l'ordre, le Français Rémi Geniet, le Britannique et Polonais Mateusz Borowiak, le Russe Stanislav Khristenko, la Chinoise Zhang Zuo (la seule femme parmi les lauréats) et l'Américain Andrew Tyson.

Il était un peu plus d'une heure, dans la nuit de samedi à dimanche, quand le président du jury Arie Van Lysebeth a annoncé le résultat de cette finale, qui s'est déroulée, du 27 mai au 1er juin, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en présence de la Reine Fabiola.

Outre le prix du public décerné par la VRT, Boris Giltburg remporte aussi le Premier prix du Concours International Reine Elisabeth,un prix doté d’un montant de 25.000 euros. Le prix du public est lui, doté d’une valeur de 2.500 euros. Boris Giltburg a interprété une sonate de Beethoven et le concerto n°3 de Rachmaninov.

"C’est incroyable, c’est vraiment fantastique. Ma prestation aura été appréciée par le jury. Je lui suis particulièrement reconnaissant de m’avoir décerné la première place. J’ai préparé mon interprétation comme un concert et cela a fonctionné. Je vais honorer cette victoire autant que possible", a déclaré Boris Giltburg.

Juste avant la proclamation des résultats, le président du jury Arie Van Lysebeth a remercié le reine Fabiola pour son soutien inlassable au Concours. La veuve du roi Baudouin, qui fêtera ses 85 ans le 11 juin prochain, s’est alors levée pour recevoir les applaudissements du public.

Derrière l'Israëlien Boris Giltburg, on retrouve dans l'ordre le Français Rémi Geniet (photo), le Britannique et Polonais Mateusz Borowiak, le Russe Stanislav Khristenko, la Chinoise Zhang Zuo (la seule femme parmi les 6 lauréats) et l'Américain Andrew Tyson.

Les six autres finalistes ne sont plus classés, mais ont été appelés sur la scène par ordre alphabétique. Pour rappel, 75 pianistes avaient été admis à cette session 2013.

Nos deux compatriotes, Stéphanie Proot et Yannick Van de Velde, n'ayant pas été sélectionnés par le jury, aucun Belge n'était présent en finale du Concours Reine Elisabeth. Au travers des douze finalistes, neuf pays étaient représentés.

Le vainqueur Boris Giltburg, âgé de 28 ans, avait réalisé une magnifique prestation. Lauréat du concours de Santander en 2002, 1er prix à Lisbonne en 2003, 2e prix au Concours Rubinstein, il avait séduit par son originalité, sa technique impeccable et l'émotion de son jeu.

Le second, Rémi Geniet, est, du haut de ses 20 ans le benjamin du concours. Considéré comme un des talents les plus prometteurs de cette édition, il avait été en retrait sur sa prestation en finale.

Le palmarès des lauréats du Reine Elisabeth

Premier prix : Boris Giltburg

Deuxième Prix : Remi Geniet

Troisième Prix : Mateusz Borowiak

Quatrième Prix : Stanislav Kristenko

Cinquième Prix : Zuo Zhang

Sixième Prix : Andrew Tyson