"Rebaptiser la Wallonie Walbanie est choquant"

Les parents de plusieurs élèves de l’Athénée royal d’Etterbeek, néerlandophone, ont porté plainte contre un professeur de géographie. Ce dernier a présenté la Wallonie à ses élèves comme une Région constituée de trois parties : la Wallifornie, la Walbanie et Wallabama (photo principale). Les parents estiment que c’est choquant et caricatural.

D’après le professeur de géographie en question de l’Athénée royal d’Etterbeek, à Bruxelles, la Wallonie serait divisée en 3 parties. Il a rebaptisé la première Wallifornie (d’après l’état américain de Californie), qui comprendrait d’après lui la zone prospère entre Bruxelles et Arlon.

Selon ce professeur, les Ardennes représentent Wallabama (d’après l’état américain d’Alabama) parce qu’elles sont surtout constituées de prairies et de forêts. Ce qui reste de la Wallonie est rebaptisé Walbanie (d’après l’Albanie) par le prof de géo, soit une région touchée par des fermetures d’entreprises et du chômage.

Plusieurs parents d’élèves qui fréquentent cette école bruxelloise néerlandophone ne sont pas du tout amusés par cette carte remodelée de la Wallonie. « C’est une vision caricaturale et insultante », ont-ils déclarés notamment au micro de la RTBF. Ils estiment aussi que cette présentation est teintée d’une interprétation politique.

Le directeur-général des écoles néerlandophones de Bruxelles affirme n’avoir pas été au courant que ce professeur de géographie utilise pareille carte de la Wallonie. Il espère pouvoir éclaircir la situation au plus vite avec la direction de l’Athénée royal d’Etterbeek.