A la mer, l’horeca s’arme de caméras de surveillance

De plus en plus de gérants du secteur de l’horeca mettent en place un système de surveillance dans leur établissement. L’objectif est de lutter contre les clients qui partent sans payer. Ce phénomène touche particulièrement les restaurants et les cafés de la côte, comme le souligne le quotidien Het Nieuwsblad.

Les gérants de cafés et de restaurants font face à une montée du nombre de clients qui quittent leur établissement sans payer. Le "resto-running", comme le surnomment certains, a souvent lieu lors de moments d’activité intense et plus particulièrement sur les terrasses. Le phénomène touche surtout les établissements de la côte, car les clients y sont souvent de passage et n’envisagent plus d'y revenir.

De plus en plus de gérants installent donc des caméras sur leurs terrasse afin de dissuader les clients qui envisageraient de partir sans payer. Cette mesure ne va pas à l’encontre de la protection de la vie privée tant que le gérant affiche clairement un panneau signalant la présence d’une caméra de surveillance.

Certains tenanciers vont même plus loin en armant leur personnel d’oreillettes. Les employés peuvent ainsi rester en contact et intervenir plus rapidement en cas de nécessité.