Fabiola a remis les prix du Concours Reine Elisabeth

Le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, dédié cette année au piano, est placé de longue date sous le haut patronage de Sa Majesté la Reine Fabiola. C’est donc la veuve du Roi Baudouin qui remet chaque année les prix aux lauréats du prestigieux concours. La cérémonie se déroule toujours à la Chapelle Reine Elisabeth à Argenteuil, où les 12 finalistes passent une semaine d’isolement pour étudier le concerto imposé de la finale.

Le premier lauréat du Concours 2013, l’Israélien Boris Giltburg, a reçu mardi des mains de la Reine Fabiola le Grand prix international Reine Elisabeth (aussi appelé Prix Reine Fabiola) et les 25.000 euros qui l'accompagnent.

Boris Giltburg (photo), 28 ans, s'est classé devant le Français Rémi Geniet (20 ans et benjamin de cette édition) et le Polonais Mateusz Borowiak. Le pianiste israélien a joué, en plus de la composition imposée du Français Michel Petrossian ("In the wake of Ea"), une sonate de Ludwig van Beethoven et le troisième concerto pour piano de Rachmaninov.

Outre les 25.000 euros offerts au Premier prix, Boris Giltburg reçoit également le Prix du public de la VRT, d'une valeur de 2.500 euros.

Les autres lauréats ont aussi été mis à l'honneur - à savoir le Russe Stanislav Khristenko (4e prix), la Chinoise Zhang Zuo (5e prix) et l’Américain Andrew Tyson (6e prix) -, tous comme les six autres finalistes non classés - la Russe Tatiana Chernichka, l’Australien David Fung, le Finlandais Roope Gröndahl, l’Américain Sean Kennard, la Coréenne Sangyoung Kim et le Chinois Yuntian Liu.

Des concerts en solo des six finalistes et avec orchestre des six lauréats ont lieu au mois de juin, à l’opéra bruxellois de La Monnaie, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, mais aussi à Liège, Hasselt, Roulers et à Lille (France).