De Wever président de la N-VA jusqu’en novembre 2014

Le parti nationaliste flamand N-VA aura un nouveau président en novembre 2014. Il était prévu, statutairement, que la N-VA organise des élections internes en début d'année. Etant donné la tenue des élections fédérales et régionales le 25 mai 2014, ce calendrier a toutefois été jugé difficile à respecter. Bart De Wever restera donc président de parti jusqu’en novembre de la même année.

Les membres de la N-VA avaient encore des doutes quant à la date des élections internes. La tenue d’un scrutin à l’automne 2013 signifiait en effet que la N-VA allait devoir se lancer dans les élections fédérales et régionales de mai 2014 avec à sa tête un nouveau président. La figure de proue des nationalistes flamands, Bart De Wever, avait d’ores et déjà annoncé qu’il comptait diriger le parti jusqu’aux élections, même si un éventuel nouveau président était élu.

Le parti tient en outre un congrès sur le confédéralisme fin janvier, et il aurait été difficile de tenir des élections internes entre le congrès et mai 2014, entend-on du côté de la N-VA. Le conseil du parti a donc tranché. La procédure sera lancée début octobre 2014.

Celle-ci se déroulera en plusieurs étapes. Les membres commenceront par élire des directions au niveau des arrondissements, ainsi que des délégués au conseil du parti. Une fois installé, le conseil du parti procédera à la désignation du bureau et lancera la procédure d'élection d'un nouveau président. Celui-ci devra être élu par les membres en un ou deux tours.

Bart De Wever a déjà fait savoir qu’il ne serait pas candidat. Le nom du député Ben Weyts (photo) pour lui succéder circule déjà depuis quelques temps. Le fait que ce dernier n’est pas des plus populaires dans les sondages ne pose pas de problème à l’actuel président. "J’ai aussi commencé à la dernière place", a récemment indiqué Bart De Wever. "Il ne faut pas tirer de conclusions trop rapidement. En politique, tout peut aller très vite. Et en soi, il ne s’agit pas d’une question de popularité. Le contenu prime et c’est pour cela qu’on choisit quelqu’un".