Eviter les files à Walibi en payant un supplément

Le parc d’attractions wallon offre dorénavant à ses clients un "Speedy Pass" de 35 euros. Ce supplément permet de ne plus devoir faire la file devant les attractions. "Pour ceux qui veulent plus de confort", indique la direction de Walibi. La mesure, favorisant les "enfants de riches", crée la controverse et interpelle des pédagogues.

Grâce au "Speedy Pass" de 35 euros, les visiteurs peuvent éviter les longues files d'attente devant les attractions. En déboursant 15 euros supplémentaires, on peut déjà éviter quatre files d'attente. Cette majoration s’ajoute au prix normal du ticket d’entrée à Walibi, qui est fixé à 33 euros pour un adulte et à 29 euros pour un enfant.

"Nous sommes le premier parc de Belgique à proposer ce genre de Pass", explique Caroline Crucifix de Walibi. "C'est un petit extra que nous proposons à ceux qui détestent faire la file, à ceux qui veulent davantage de confort, ou à ceux qui veulent faire plus d'attractions sur une journée."

Cette décision est cependant vertement critiquée. "Comment expliquer à un enfant que vous devez faire une file interminable devant une attraction, alors que d'autres gamins peuvent passer devant vous uniquement parce que leurs parents sont plus riches? ", s’interrogeait la pédagogue Marijke Bisschop dans l’émission « De Ochtend » de Radio 1 (VRT).

Le Commissaire aux droits de l’enfant, Bruno Vanobbergen, souligne que les parcs d’attractions sont de toute façon déjà chers et que le Speedy Pass de Walibi ne fait que souligner encore davantage la différence entre les enfants de parents plus ou moins nantis.

« Dans la vie quotidienne, les enfants respectent un certain fair-play : celui qui est arrivé le premier peut passer en premier », ajoute le philosophe Etienne Vermeersch. « Au supermarché ou chez le médecin, nous n’accepterions pas que quelqu’un passe devant nous simplement parce qu’il paye davantage ».