Ciel perturbé suite à la grève des contrôleurs aériens

Les syndicats socialiste et libéral de Belgocontrol, l’organisme chargé du contrôle aérien au-dessus du territoire belge, annoncent des actions de grève du zèle pour mercredi. Ils protestent contre les plans de la Commission européenne visant à créer un "ciel unique" au niveau européen.

"Le personnel travaillera en suivant de près le règlement, ce qui devrait très probablement engendrer des retards pour les voyageurs", explique le secrétaire syndical Rudy Tourlamain (VSOA/SLFP). Les organisations de travailleurs protestent contre les plans de la Commission européenne pour l'espace aérien.

Plusieurs syndicats d'autres pays européens mèneront des actions similaires. En France, une grève a été décrétée pour trois jours mardi, mercredi et jeudi. Les autres pays devraient plutôt connaître quelques mouvements symboliques.

Le commissaire européen aux Transports, Siim Kallas, doit présenter mardi ses propositions destinées à rendre l'espace aérien européen plus efficace. "La pression vient des compagnies aériennes qui voudraient revoir à la baisse les frais à verser au contrôle aérien", estiment les syndicats qui craignent de moins bonnes conditions de travail, voire des pertes d'emploi. "On dispose, par exemple, à Steenokkerzeel (Brabant flamand) d'un très bon service météo. Et si maintenant l'Europe décide de centraliser le tout en Allemagne?", illustre Rudy Tourlamain.

L'action de mercredi est une initiative du syndicats européen du transport (ETF). En Belgique, les actions de grève du zèle, soutenues par les syndicats socialiste et libéral, pourraient avoir des conséquences sur Brussels Airport mais également sur les aéroports régionaux. Des tracts seront en outre distribués devant les portes de Belgocontrol à Steenokkerzeel.

Plusieurs vols annulés vers la France

Plusieurs vols à destination de Paris, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux au départ et depuis Brussels Airport sont annulés, à la suite d'une grève des contrôleurs aériens français du 11 au 13 juin, indique l'aéroport sur son site internet.
Brussels Airport "invite les passagers qui ont un vol prévu durant ces trois jours à s'informer auprès de leur compagnie aérienne avant de se rendre à l'aéroport".
Brussels Airlines avait déjà fait savoir lundi que 14 vols quotidiens vers et depuis la France seraient annulés, de mardi à jeudi.
La liaison Ryanair entre Charleroi et Clermont-Ferrand est également supprimée mardi.
La compagnie allemande Lufthansa a annoncé l'annulation de 175 vols d'ici jeudi.
Les contrôleurs protestent ainsi contre le renforcement de la libéralisation de leur secteur à l'initiative de la Commission européenne.

Perturbations également dans les chemins de fer

Le réseau ferroviaire sera également perturbé cette semaine. Les quatre syndicats des cheminots appellent à la mobilisation pour protester contre le projet de réforme du secteur qui prévoit notamment de réduire la dette de la SNCF. Le mouvement de grève devrait débuter mercredi soir et se poursuivre jusqu'à vendredi 8h00.
Les conséquences devraient être assez limitées pour les voyageurs belges, seuls quelques trajets transfrontaliers devant probablement être perturbés. La compagnie de trains à grande vitesse Thalys pense encore pouvoir respecter l'horaire prévu.

BELGA/WAEM