Le journal flamand De Lloyd demande la faillite

Le journal spécialisé en informations portuaires De Lloyd a demandé à être déclaré en faillite, a indiqué vendredi Michel Schuuring, le directeur de l'entreprise. Seize personnes travaillent dans cette société dont huit journalistes.

De Lloyd est le plus ancien journal de Flandre. Le premier exemplaire du journal, intitulé alors "Lloyd anversois" date du 20 mars 1858.

On ne connaît pas avec certitude le nombre d'abonnés du journal. Sur le site internet de De Lloyd, une information pour annonceurs, datant de mars 2011 indique le chiffre de 3.000 abonnés payants pour la lettre d'information journalière. Toujours selon les chiffres de 2011, De Lloyd aurait 20.000 lecteurs pour la version papier.

Le journal, spécialisé dans l'information économique touchant aux ports, à la logistique et au transport, appartenait depuis 2002 à l'éditeur allemand DVV Media Group. Depuis deux ans, il paraît une fois par semaine, tous les mardis.

La faillite de De Lloyd n'a pas encore été prononcée. Le directeur n'a pu préciser quand le tribunal de commerce d'Anvers se prononcera dans ce dossier.