"Ces mesures n’effraient pas les combattants belges en Syrie"

L’avocat anversois Ergün Top qui défend les deux jeunes Belges partis se battre en Syrie pense que ce n’est pas une bonne idée de les radier des registres de la population, comme le veut le bourgmestre d’Anvers Bart De Wever (N-VA).
AP2013

Bart De Wever a annoncé vendredi qu’il allait radier administrativement les jeunes Anversois partis se battre en Syrie. A la suite de cette radiation, ils n'auront plus d'adresse officielle et perdront tous leurs droits sociaux. La procédure a déjà été lancée.

L’avocat de jeunes partis se battre en Syrie ne trouve pas que ce soit une bonne idée. "Ces jeunes ne se laissent pas intimider par ces menaces administratives".
"De plus ils perdent en réalité très peu de leurs droits sociaux" a déclaré Ergün Top (photo), à Radio 1 (VRT). "A part l’allocation du CPAS, ils conservent tous les droits comme l’allocation de chômage ou l’allocation maladie. Beaucoup de ces jeunes ont aussi la nationalité belge et ils peuvent la conserver. Et pour ceux qui n’ont pas la nationalité belge, cela ne changera rien. Ils ne perderont même pas leur permis de séjour" a-t-il encore déclaré.