Des diabétiques flamands gravissent le Stelvio

Accompagnés de l’ancien coureur cycliste Lucien Van Impe et du ministre flamand du Bien-être Jo Vandeurzen, les 15 diabétiques qui ont escaladé à vélo électrique le col du Stelvio (photo principale), dans les Alpes italiennes, sont arrivés à prouver que chacun peut faire de grandes performances. Leur action servait aussi à récolter des fonds pour la recherche scientifique sur le diabète.

"Tous les patients souffrant de diabète, qui prenaient part à l’escalade du col du Stevio, sont parvenus au sommet. La météo était bonne, et il y avait un peu de neige au sommet du Stevio", expliquaient les organisateurs.

Gravir le plus haut col routier des Alpes italiennes (2.758 mètres d’altitude) nécessite une randonnée de 20 kilomètres et monter de 2.000 mètres. Les patients flamands souffrant de diabète ont entamé la montée vers 8h30, ce samedi matin. Trois heures plus tard, ils avaient tous atteint le sommet.

L’Association flamande des diabétiques a ainsi pu prouver qu’il est possible de faire du sport - et de réaliser des exploits - même quand on souffre de diabète, et qu’il est même conseillé de faire de l’activité physique et sportive. Son message se veut également préventif. Elle rappelle qu’un style de vie sain réduit nettement les risques de développer le diabète de type 2.

L’ancien champion cycliste belge Lucien Van Impe (photo) et le ministre flamand du Bien-être Jo Vandeurzen ont également escaladé le col du Stelvio, à vélo électrique. L’action était soutenue par le groupe EDF Luminus.

Au total, ce sont 2.500 Belges qui ont tenté ce samedi de gravir le col du Stelvio. Seuls 21 d’entre eux n’y sont pas parvenus. Au nombre des participants, on comptait également l’acteur Walter Baele, le musicien et chanteur flamand Sergio, ainsi que le chanteur Ozark Henry.