Michelle Martin verse des dommages et intérêts

Pour la première fois depuis sa condamnation en 2004, l’ex-épouse de Marc Dutroux a versé de l’argent à un parent d’une des victimes du couple. Depuis le monastère de Malonne, où elle séjourne en libération conditionnelle, Michelle Martin a crédité le compte de Jean Lambrecks, le père d’Eefje, de deux versements de 20 euros. L’information est rapportée par les quotidiens Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

En 2004, l’ex-épouse du pédophile Marc Dutroux n’était pas seulement condamnée à une lourde peine de prison mais aussi à verser 179.000 euros de dommages et intérêts aux victimes ou aux proches des enfants décédés par ses agissements et ceux de Dutroux et complices. Jusqu’à présent, Martin n’avait pourtant encore rien versé.

Jean Lambrecks (photo), le père d’Eefje assassinée par Dutroux et ses complices, a cependant constaté récemment que Michelle Martin avait versé à deux reprises de l’argent sur son compte en banque. « A mon grand étonnement, j’ai vu qu’elle m’a fait un versement en mai et un autre en juin », a précisé Lambrecks. Des versements de 20 euros chacun.

D’après Jean Lambrecks, le geste de Michelle Martin ferait suite à la plainte qu’il a déposée contre elle en août dernier, pour insolvabilité frauduleuse. Le père d’Eefje accuse Martin de s’être volontairement appauvrie pour ne pas devoir indemniser les proches des victimes. Il trouve aussi que les religieuses des Clarisses de Malonne ont collaboré à la supercherie.

L’enquête concernant cette plainte est toujours en cours.