Détecter plus rapidement la polyarthrite rhumatoïde

Des chercheurs de l’Université de Hasselt (province du Limbourg) ont découvert des indicateurs permettant de détecter plus rapidement des formes graves de rhumatisme. Grâce au dépistage plus précoce de la polyarthrite rhumatoïde, les patients auraient 50% de chances supplémentaires de voir réduire les symptômes de cette maladie dégénérative inflammatoire chronique.
PASIEKA/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Les chercheuses Liesbeth De Winter et Wendy Hansen de l’Institut de recherches biomédicales (BIOMED) de l’Université de Hasselt (province du Limbourg) ont découvert des biomarqueurs - des substances naturelles qui indiquent la présence de maladies - qui permettent une détection plus précoce de la polyarthrite rhumatoïde. Elles l’ont annoncé lors d’un Congrès européen à Madrid (Espagne).

"La dégradation des articulations se produit à un stade précoce de la maladie", explique la doctorante Liesbeth De Winter. "Les dégâts qui sont liés à cette dégradation sont irréversibles. Il est donc important de détecter la maladie aussi rapidement que possible. Les patients ont 50% de chances de voir limités les symptômes de la maladie s’ils sont traités rapidement".

La découverte des deux chercheuses de l’Université de Hasselt est considérée comme une réelle avancée pour pouvoir traiter les os et la mâchoire encore avant que les articulations aient subi des dommages.

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est la cause la plus fréquente des polyarthrites chroniques. Il s’agit d’une maladie dégénérative inflammatoire chronique, caractérisée par une atteinte articulaire souvent bilatérale et symétrique, évoluant par poussées vers la déformation et la destruction des articulations atteintes.

Le diagnostic peut en être malaisé au début de son évolution, à cause de l'absence de signe clinique spécifique, du caractère inconstant des signes biologiques et du retard d'apparition des érosions articulaires radiologiques.

Environ 1% de la population mondiale souffre de polyarthrite rhumatoïde.

LEA PATERSON/SCIENCE PHOTO LIBRARY