Turtelboom veut achever la réforme de la justice

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open VLD, photo) estime qu’elle peut parvenir d’ici la fin de cette législature à mener à bien la réforme de la justice belge. "Les propositions de loi qui sont prêtes maintenant émanent d’un accord entre les six partis de la coalition".

C’est ce lundi que la Commission Justice entamait les auditions sur la réforme de la justice. « Les discussions à ce sujet durent depuis 30 ans », commentait la ministre Annemie Turtelboom dans l’émission matinale de Radio 1 (VRT), « De Ochtend ». « Après la commission sur les tueurs du Brabant, puis la commission Dutroux, nous avons maintenant atteint le moment de prendre une décision qui devrait rendre la Justice plus efficace et la réformer ».

La ministre Turtelboom est convaincue de pouvoir mener à bien d’ici la fin de la législature en cours la réforme, telle qu’elle est actuellement couchée sur papier. « Plus tard, on pourra encore toujours corriger », précise-t-elle. Les propositions de loi qui sont actuellement discutées en Commission Justice de la Chambre sont écrites, selon la ministre, sur base d’un accord conclu entre les six partis de la coalition gouvernementale.

Annemie Turtelboom ne s’attend donc pas à ce que l’approbation des propositions de loi pose problème. Elle souligne également que cette réforme ne vise pas avant tout à faire des économies. « Le but de cette réforme est de veiller à obtenir une meilleure gestion et une autonomie accrue ».