La Bourse devient "Temple de la bière belge"

Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert ce jeudi au principe de la création d’un musée de la bière dans l’ancien palais de la Bourse, racheté l’an dernier par la Ville de Bruxelles. Ce "Temple" devrait ouvrir ses portes en 2018.

Le projet a mûri au cours de ces derniers mois, au terme d’années de tensions à propos de l’avenir de l’ancien palais de la Bourse. Le collège échevinal de la Ville de Bruxelles a donc donné son approbation, ce jeudi, à la création d’un « Temple de la bière belge » dans le bâtiment érigé entre 1868 et 1873 sur le Boulevard Anspach, d’après les plans de l’architecte Léon-Pierre Suys.

Les structures juridiques de la gestion du partenariat public-privé seront créées à la rentrée scolaire. L'inauguration du musée est prévue pour le printemps 2018. C’est en tous cas ce qu’a indiqué l'échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, Philippe Close, à l'origine du projet.

Le palais de la Bourse - que la Ville de Bruxelles a racheté à Euronext en 2012 pour 5 millions d’euros dans le but de l’ouvrir au public - devrait donc devenir un centre de découverte de la culture brassicole belge, organisé via un partenariat public-privé entre la Ville de Bruxelles et la Fédération des brasseurs belges.

Une étude de faisabilité entamée il y a 15 mois a permis à l'échevin du Tourisme de présenter un projet concret au Collège. Selon Philippe Close, "le bâtiment de la Bourse constitue un atout majeur pour le projet. Son lien fort avec le centre-ville permettra d'attirer un grand nombre de visiteurs, comme en témoigne le succès des expositions que nous y organisons depuis décembre 2012".

Nouvelle attraction touristique

Le plan de base du projet, ainsi que les éléments architecturaux, la budgétisation, le financement et l'étude de rentabilité sont bouclés. Ils se basent sur un potentiel d'attraction de 400.000 visiteurs par an, ce qui en fera une de cinq attractions touristiques les plus importantes à Bruxelles.

Le projet, qui doit être une vitrine prestigieuse de la bière auprès d'un public international, a aussi pour ambition de promouvoir le tourisme à Bruxelles. Toujours d'après Philippe Close, des sondages d'intentions révèlent que 21% des personnes interrogées y voient une raison de se rendre à Bruxelles et 46% ne veulent pas manquer la visite s'ils sont dans la capitale.

La découverte du patrimoine brassicole belge comprendra des espaces événementiels et des espaces d'exposition flexibles.