Les intempéries provoquent des inondations

Des pluies torrentielles se sont abattues sur plusieurs régions du pays dans la nuit de jeudi à vendredi nécessitant en plusieurs endroits l'intervention des pompiers. Ce sont les province d’Anvers, du Limbourg, du Hainaut et de Liège qui ont été les plus touchées.

A Riemst (Limbourg) certaines rues et les caves de 25 maisons ont été inondées. A Vroenhoven la Maastrichtersteenweg était sous eau sur un distance d’un kilomètre. A Zichen-Zussen-Bolder une rivière a débordé.
Les pompiers de Fourons ont dû effectuer des pompages et évacuer de la boue. Une cave a été inondée et l’eau a pénétré dans la cuisine et le couloir d’une autre habitation.

Le service d’urgence sous eaux

Les pompiers d’Anvers ont reçu plus de 120 appels pour des égouts bouchés et des caves et des rues inondées dans le centre de la métropole et dans les communes de Wilrijk et Hoboken.  A Lierre, le service des urgences de la clinique "Heilig Hart" était sous eaux. Les communes de Boom et Puurs ont également été touchées. Dans la région de Malines les pompiers ont été appelés pour intervenir pour des caves et des rues inondées à Sint-Katelijne-Waver.

La région liégeoise particulièrement touchée

Quelque 200 mètres cubes de terre se sont déversés sur la voie de chemin de fer entre Liège et Maastricht, jeudi soir à hauteur de Visé, à la suite des fortes pluies qui se sont abattues sur la région. Les travaux nécessaires ne pourront pas être achevés durant la nuit, indique le gestionnaire du réseau ferroviaire belge Infrabel. Des retards sont donc à prévoir vendredi matin sur la ligne.
La circulation ne pourra s'effectuer que sur une voie et à vitesse réduite sur le tronçon concerné, précise Infrabel.
Par ailleurs, la situation revient peu à peu à la normale dans les localités de la région les plus touchées par les intempéries, a-t-on appris auprès des pompiers. Le niveau de l'eau qui s'était accumulée dans les rues baisse petit à petit.

La zone de Mons-Borinage a également été particulièrement touchée par les intempéries survenues dans la nuit de jeudi à vendredi. Les interventions des divers corps de pompiers ont été nombreuses. Les régions de La Louvière et du Centre ont quant à elles été plus épargnées.
 

Les plus consultés