Maggie De Block peut se défaire de 90 millions d’euros

La Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Maggie De Block (Open VLD) a annoncé qu’elle pouvait rendre au gouvernement fédéral ce montant de son budget 2013, son administration ayant besoin de moins d’argent pour gérer la politique d’accueil. Le ministre des Pensions, Alexander De Croo (également libéral flamand), s’est écrié avec enthousiasme : "Maggie résout à elle seule 20% du déficit budgétaire. Voilà comment nous sommes à l’Open VLD".

Le comité ministériel restreint a repris ce samedi matin ses travaux budgétaires. Les principaux ministres de l'équipe d’Elio Di Rupo font face à une tâche ardue. Ils doivent dégager plus de 500 millions d'euros pour maintenir le budget fédéral 2013 dans les rails des engagements européens. Pour 2014, l’effort financier à fournir serait même de 3,5 milliards d’euros.

Comme les jours précédents, la réunion se déroule dans un lieu tenu secret. Jusqu'à présent, peu d'informations ont filtré sur le contenu des travaux et les pistes qui pourraient être explorées.

Ce samedi, la Secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Maggie De Block (Open VLD), confirmait cependant une information donnée par le quotidien Het Laatste Nieuws. A savoir qu’elle est disposée à retirer 90 millions d'euros de son budget 2013. Certaines mesures lui ont en effet permis de réaliser des économies dans son département, comme la simplification et le raccourcissement des procédures, des conditions du regroupement familial plus sévères, ou le fait de ne plus envoyer des demandeurs d'asile aux centres publics d’aide sociale (CPAS).

Le nombre de demandes d'asile a également diminué, a déjà indiqué la Secrétaire d’Etat. En cause, selon elle, la publication d’une liste de pays sûrs et les campagnes de dissuasion menées par son département dans plusieurs pays d’origine des demandeurs d’asile.

D’autre part, l’examen des demandes d’asile pour raisons médicales a été accéléré et les conditions sont actuellement limitées aux interventions chirurgicales les plus importantes.