Espionnage: l’ambassadeur US invité à s’expliquer

Le ministre belge des Affaires étrangère Didier Reynders a "invité" l'ambassadeur américain Howard Gutman à venir donner des explications sur de possibles activités d'espionnage des Européens par les Etats-Unis, notamment à Bruxelles, a-t-il annoncé lundi.

"Nous avons pris la décision de demander à l'ambassadeur des Etats-Unis de venir nous donner des explications sur les informations de presse concernant un espionnage possible de plusieurs Etats européens, et notamment de bureaux de représentation européens aux Etats-Unis comme de bureaux européens, je pense au Juste Lipse", le siège du Conseil des ministres de l'UE à Bruxelles, a déclaré à la presse le chef de la diplomatie belge.

"Ou bien c'est vrai, et alors c'est très grave, ou bien nous pourrons avoir quelques commentaires de l'ambassadeur des Etats-Unis", a ajouté M. Reynders.

Cette invitation --qui n'est pas une "convocation", un terme plus fort en langage diplomatique-- a été prise "en collaboration" avec les autres capitales européennes, a expliqué M. Reynders, alors que Paris et Vienne ont annoncé des démarches similaires lundi.

"C'est la même question en Allemagne, c'est la même question en France et dans d'autres pays, mais aussi, je pense, au niveau européen", a assuré le chef de la diplomatie belge, sans préciser la date de la rencontre.

"Après, nous aurons peut-être une consultation au niveau de l'UE pour donner une réaction", a-t-il ajouté, reprenant la ligne de la représentante de l'UE pour la politique étrangère, Catherine Ashton, qui a elle aussi réclamé des explications à Washington.

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel a révélé dimanche que l'agence américaine NSA espionnait des bâtiments officiels de l'UE aux États-Unis, mais aussi à Bruxelles depuis de longues années.
Der Spiegel fonde ses accusations sur des documents confidentiels dont il a pu avoir connaissance grâce à Edward Snowden, auteur de révélations explosives sur le programme américain d'espionnage électronique.