L’Etat a payé 630.000 euros de taxes sur les immeubles inoccupés

Le gouvernement fédéral a payé, au cours des cinq dernières années, 630.000 euros de taxes pour des logements vides ou insalubres. 64 bâtiments publics sont vides actuellement. Pour le député Ben Weyts (N-VA), qui a demandé ces chiffres au Secrétaire d’Etat à la Régie des Bâtiments Servais Verherstraeten (CD&V) cela constitue un énorme gaspillage. L’information est publiée dans Het Nieuwsblad op Zondag.

Ben Weyts cite l’exemple de l’Institut scientifique de la Santé publique Louis Pasteur situé à Uccle. "Un bâtiment énorme et très beau" déclare-t-il. "Haut de huit étages, situé dans un magnifique domaine, dans une des communes les plus riches du pays, ce bâtiment est vide depuis 7 ans. Depuis 2012, une taxe sur les bâtiment vides est réclamée. Le montant de cette taxe est actuellement de 108.240 euros.

Ben Weyts note également les 300 anciens logements de gendarmerie aujourd’hui vacants. "Apparemment le gouvernement fédéral a trop d’argent". Non seulement il en perd car ces bâtiments ne sont pas utilisés, il en perd aussi en ne les vendant pas et enfin il doit payer une taxe sur les immeubles inoccupés".