Les missions économiques confiées à Astrid

C’est la princesse Astrid, la sœur cadette du prince Philippe qui deviendra roi dimanche, qui reprendra la tâche de conduire les missions économiques belges à l’étranger. Une tâche assumée par le prince héritier depuis de longues années en succession à son père Albert - le roi qui abdiquera le 21 juillet. Cette responsabilité lui sera confiée à Astrid de Belgique par le prochain Conseil des ministres, indiquent les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.
AP2010

D'après plusieurs témoignages recueillis par les deux quotidiens flamands, le prince Philippe aurait lui-même insisté pour que ce soit sa sœur Astrid qui le remplace. Les missions économiques sont en principe menées par l'héritier au trône, dans ce cas précis il s’agit de la fille ainée du prince Philippe et de la princesse Mathilde, à savoir la princesse Elisabeth.

Mais Elisabeth (photo, avec son père le prince Philippe) n’a que 11 ans et est donc encore trop jeune pour conduire des missions économiques à l’étranger.

Dans un avenir proche, le secteur diamantaire belge a notamment plusieurs voyages commerciaux importants inscrits à son agenda: en Angola et en Afrique du Sud au mois d'octobre, en Inde un mois plus tard et en Russie au début de l'année prochaine. La princesse Astrid (51 ans) devrait donc en faire partie.