Trop de festivals servent de l’alcool aux jeunes

Environ la moitié des festivals ne respectent pas l'interdiction de vendre de la bière ou du vin aux jeunes de moins de 16 et des alcools plus forts aux jeunes de moins de 18 ans. C’est ce qui a été constaté après une première inspection du SPF Santé publique, dont les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad ont pris connaissance.
©Chris Stessens

Les inspections se poursuivront pendant une trentaine de festivals à venir cet été, alors que des infractions ont déjà été constatées lors de 5 festivals sur 10.

"Nous constatons que la législation n’est pas assez respectée. Le plus gênant est que les organisateurs de festivals banalisent la vente d'alcool aux jeunes. Une des réactions typiques est : tout le monde a été jeune un jour ou l’autre", expliquait Paul Van den Meersche, du service de contrôle du ministère de la Santé publique, sur les ondes de Radio 1 (VRT).

Les inspections se déroulent depuis 2010. En 2012, une cinquantaine de festivals avaient ainsi été contrôlés. Vingt-et-un d’entre eux avaient été verbalisés, avec à la clef une amende de minimum 300 euros. Trois autres festivals avaient reçu un avertissement.

Le service d'inspection plaide pour que les jeunes n'ayant pas l'âge de consommer de l'alcool reçoivent un bracelet de couleur à l'entrée des festivals.