Philippe rend hommage au Soldat inconnu

Comme il est de tradition lors de la Fête Nationale, le nouveau roi Philippe a rendu hommage à la Colonne du Congrès, au centre de Bruxelles, à ceux qui ont perdu la vie pendant les conflits armés. Peu avant, la famille royale avait été acclamée par la foule au balcon du palais royal. Plus tard dans l’après-midi, le roi devait passer les troupes en revue, avant le début du défilé militaire, vers 17h.

Le roi Philippe est arrivé à 14h10, conformément à l'horaire prévu, à la Colonne du Congrès à Bruxelles pour rendre hommage au Soldat inconnu. Il a déposé une gerbe de fleurs issues des serres royales de Laeken.

La colonne contient le tombeau d’un soldat tombé au combat, dont l’identité est connue seule de Dieu. Il est le symbole de tous les hommes et toutes les femmes tombés pendant des conflits armés. Les souverains y rendent régulièrement hommage, notamment à la Fête Nationale.

Après la sonnerie du clairon, les badauds présents ont crié "vive le roi!". Une seule personne aurait crié « vive la République ». Philippe a ravivé la flamme au son du Last Post, avant de signer le livre d'or. Le roi a quitté la Colonne du Congrès dix minutes plus tard, pour retourner au palais royal.

Apparition au balcon dans l’euphorie

Vers 13h, peu après la prestation de serment du roi Philippe au Parlement, le nouveau couple royal était apparu au balcon du palais de Bruxelles, sous les acclamations de la foule massée par milliers sur la place des Palais.

Dans l’émotion, Philippe a embrassé la main de son épouse Mathilde, qui lui a répondu par un tendre baiser sur la joue. Le couple a ensuite été rejoint au balcon par le roi Albert II et la reine Paola, puis par ses quatre enfants (photo) - Elisabeth, Gabriel, Emmanuel et Eléonore. Ce fut l’occasion pour la nouvelle princesse héritière, Elisabeth (11 ans), d’être acclamée par la foule.

Pour l’anecdote, le public a également réservé une salve d'applaudissements nourris aux agents de Bruxelles Propreté, intervenus dans la foulée des 132 cavaliers de l'escorte royale qui précédaient l'arrivée de la famille royale au palais de Bruxelles.

Passage en revue des troupes

Vers 16h, le roi Philippe (photo) entamait le passage en revue des troupes, aux alentours de la place Schuman à Bruxelles.

Le défilé militaire devait, lui, commencer vers 17h, sur la place des Palais. Les tribunes royales ont été placées cette année de l'autre côté de la Place des Palais, le dos tourné au Parc royal, afin de permettre aux spectateurs de voir le défilé aérien qui survolera cette fois le palais royal-même.