Vague de chaleur confirmée en Belgique

L’Institut royal de Météorologie (IRM) a confirmé que depuis cinq jours consécutifs les maxima ne sont plus descendus sous 25 degrés, et ont dépassé 30 degrés pendant 3 jours. Ce jeudi à 11h00, il faisait déjà 24,9°C à Uccle et "nous attendons des températures variant de 27 à 28 degrés pour les prochaines heures", indiquait le météorologue Tom Elegeert.

L'Institut royal de Météorologie parle de vague de chaleur lorsque des températures élevées sont relevées de jour comme de nuit pour une période allant de un à trois jours. L'institut fonctionne selon des codes de couleur, une extension de la méthode POC de la Santé publique, pour établir des avertissements pour la population entre le 15 juin et le 15 septembre.

Ainsi, la couleur verte signifie des températures comprises entre 18 et 30 degrés, mais n'implique pas d'avertissement particulier. Un avertissement jaune indique que les personnes âgées et affaiblies doivent boire beaucoup et ne pas rester au soleil. Si l'avertissement est orange, il est conseillé notamment de fermer portes et fenêtre et de se vêtir légèrement. Une alerte rouge implique de boire beaucoup et de se reposer, notamment.

Pour les prochains jours, des alertes jaunes sont à noter par endroits, principalement dans le Limbourg et dans la province du Luxembourg. L'IRM s'attend à des averses orageuses, avec des maxima de 25 degrés ou moins. Il fera moins chaud dès dimanche, avec des températures oscillant entre 22 et 26 degrés. Dès le milieu de la semaine prochaine, le mercure repartira a la hausse.

Les alertes tiennent également compte de la concentration d'ozone dans l'air. Avec la pluie qui refait son apparition, ces concentrations sont à présent plus faibles, précise Jan Eyckmans, porte-parole du ministère de la Santé publique.