23 personnes arrêtées pour possession de drogue à Tomorrowland

23 personnes ont été interpellées pour possession de drogue au camping Dreamville du festival Tomorrowland à Boom (Anvers). Ces festivaliers ne seront pas autorisés à participer au festival ces prochains jours, même s'ils possèdent un ticket valable.

La police locale de la zone Rupel effectue des contrôles avec des chiens renifleurs aux entrées aussi bien des terrains du festival et que du camping. La police y applique la tolérance zéro en ce qui concerne la possession de drogue. 22 personnes détenaient de la drogue pour leur consommation personnelle. Une personne, en possession de quantités plus importantes, a toutefois été considérée comme un dealer présumé et devrait comparaître devant le juge d'instruction.
 

Aux entrées du festival des tonneaux ont été placés, les festivaliers qui possèdent de la drogue peuvent de cette manière s’en débarrasser au dernier moment avant de pénétrer sur le site. Le festival Tomorrowland débute ce vendredi et se terminera dimanche.

Coup d'envoi sous une chaleur étouffante

Le domaine de loisirs De Schorre à Boom s'est transformé en dancing géant vendredi et pour trois jours à l'occasion du festival Tomorrowland. Un coup d'envoi sous un soleil de plomb, les averses orageuses prévues se faisant toujours attendre. Les quelques malaises et coups de soleil n'ont toutefois pas semblé perturber l'ardeur des festivaliers.
La public n'a pas attendu les premières têtes d'affiche du début de soirée comme Steve Aoki et Fedde Le Grand pour se mettre dans l'ambiance. Mark K a en effet déjà offert aux premiers arrivés un moment musical qui restera dans les annales de cette édition 2013.
L'affluence a été telle que des files ont été notées toute la journée sur la E19 et la A12 en direction du festival et les parkings le long de la E19 ont déjà affiché complet.
Les orages et averses annoncés en fin de journée ont manifestement poussé les visiteurs à se rendre sur le site très tôt vendredi. Au cas où les prévisions s'avéraient exactes, les organisateurs ont prévu un canon anti-grêle, qu'ils espèrent toutefois ne pas devoir utiliser.
Tout le public croise les doigts pour que Tiësto et Carl Cox, autres noms tant attendus pour vendredi soir, puissent mettre le feu à Boom sous un ciel sans nuages.
 

© Stijn De Grauwe 2013