“Le football féminin doit être plus sexy”

"Portez des shorts plus courts et des maillots plus moulants", c’est ce que propose Ingrid Vanherle, manager de la BeNe Ligue, pour améliorer l’image du football féminin. "Cela n’a rien à voir avec du sexisme" ajoute-t-elle.

La BeNe Ligue est la compétition de football féminin organisée conjointement par l'Union royale belge des sociétés de football association (URBFSA) et la Fédération royale néerlandaise de football (KNVB). Ingrid Vanherle, la manager fait tout ce qu’elle peut pour rendre ce sport plus populaire auprès du public.

"Le football féminin devrait être beaucoup plus sexy" a-t-elle confié au quotidien Het Laatste Nieuws. "Dans le passé les femmes qui jouaient au football étaient traitées comme des hommasses. De nombreux clubs de football féminin jouent encore avec des tenues d’hommes."
"Des sports tels que l’athlétisme ou le tennis se sont adaptés. Pourquoi n’y a-t-il pas de belles tenues féminines pour le football féminin ? La popularité de Maria Sharapova n’est pas seulement liée à ses prestations de joueuse de tennis".

"Cela n’a rien à voir avec le sexisme" souligne Ingrid Vanherle. "Nous ne voulons pas de joueuses alignées avec des mini-jupes ou des tenues serrantes. L’aspect sportif reste primordial".

Les joueuses elles-mêmes sont également enthousiastes à l’idée d’accorder plus d’importante à leur tenue. "De plus en plus de joueuses jouent maquillées, mettent du vernis à ongle, ou portent de jolis bandeaux pour les cheveux" a déclaré Tess Karahisarli du Fémina White Star Woluwé. "Nous devons quand même ressembler à des femmes".