Qui remplace le Premier ministre lorsqu’il est en vacances ?

Après une longue série de conseils de cabinet restreint, la transition royale et des séances à la Chambre, les ministres s’accordent fin juillet une période de vacances. Si la plupart des membres du gouvernement partent à l’étranger, il y en a toujours un qui reste au pays pour assurer la permanence.

Tout a été réglé lors du dernier conseil de cabinet restreint. Le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) devrait s’envoler lundi vers l’Italie et en son absence c’est le vice-premier ministre Pieter de Crem (CD&V, photo) qui le remplacera, ensuite ce sera au tour de son collègue Johan Vande Lanotte (SP.A). Cela signifie qu’en cas de problème, ils seront les premiers points de contact s’il faut prendre une décision rapide. L'objectif est d'assurer la continuité des affaires de l'État. Il y a aussi toute une série d'actes à effectuer, comme par exemple, signer certains documents importants. Mais en cas de problème urgent le Premier ministre pourra rentrer rapidement au pays. C'est une organisation interne au gouvernement. Les différents ministres fédéraux conviennent entre eux, en fonction de leurs agendas respectifs de celui qui les remplacera afin qu’il y ait une permanence. Un système similaire existe au sein du gouvernement flamand, en cas de séjour d’un ministre à l’étranger c’est un de ses collègues qui le remplace et reprend ses compétences.