Un petit goût de Woodstock à Tomorrowland

La 9ème édition de Tomorrowland, le festival de musiques électroniques s'est refermée dimanche soir sur un bilan positif pour les organisateurs avec plus de 180.000 personnes sur les trois jours de 200 nationalités différentes.

Le festival Tomorrowland s'est achevé dimanche soir, avec entre autres des sets de David Guetta et Steve Aoki sur la scène principale. L'événement, organisé à Boom (Anvers), aura attiré 180.000 amateurs de musique électronique sur les trois jours. Les averses de vendredi et surtout de samedi soir n'ont pas découragé le public.
Dimanche, les festivaliers ont pu profiter notamment des sets de Dave Clarke, Green Velvet, Jeff Mills ou encore Steve Angello.

En ce qui concerne le bilan, un festivalier canadien est hospitalisé depuis vendredi, sans doute suite à une overdose. Le parquet d’Anvers a ouvert un enquête. Lors de la journée de dimanche, 25 personnes ont été appréhendées pour possession de produits stupéfiants, quatre étaient des dealers. On déplore aussi une personne blessée suite à une bagarre au couteau.
C’est avec Steve Aoki que s’est renfermée la 9ème édition de Tomorrowland, une édition très internationale, plus de 200 nationalités différentes. Pour l’organisatrice Debbie Willems les 13.000 festivaliers étrangers qui avaient acheté un ticket combiné (Global Journey) auront donné à l’événement une certaine "ambiance de Woodstock". Les fortes pluies qui sont tombées samedi soir ont rapidement été oubliées. L'organisation a en effet pris des mesures pour rendre le site praticable dès dimanche matin.

© Stijn De Grauwe 2013

Le Sfinks a doublé sa fréquentation

A Boechout, en province d’Anvers également le Sfinks Mixed, festival de musiques du monde a attiré 72.000 personnes sur les quatre jours. C’est beaucoup plus que prévu. Le festival avait  pris une nouvelle tournure cette année, étant prolongé d’un jour et surtout totalement gratuit. Le festival Sfinks Mixed a déjà une belle histoire derrière lui,  mais son existence a été menacée quand on a appris qu’il ne pourrait plus compter cette année sur les subsides du gouvernement flamand. Au lieu d'augmenter le prix du ticket d'entrée, les organisateurs ont alors décidé de rendre l’accès au festival entièrement gratuit, dans l’espoir d’attirer ainsi plus que les 30 à 35.000 visiteurs annuels. Mission accomplie !