Aurore Ruyffelaere est morte étranglée

Aurore Ruyffelaere, la jeune femme victime d'un meurtre pour faciliter le vol lors des Fêtes de Gand, a été étranglée, selon les premiers résultats de l'autopsie. Aucun indice ne permet d'établir que la victime aurait été violée, précise le parquet de Gand.

"La cause de la mort est la strangulation", révèle l'autopsie. "Il n'y a, à ce stade, pas d'indice d'abus sexuel", détaille une porte-parole du parquet.

Le corps de la jeune femme de 29 ans a été retrouvé lundi soir dans le coffre de la voiture du principal suspect, un homme de 29 ans. Le véhicule était stationné dans le garage d'un immeuble à appartements de la Putkapelstraat, où le suspect résidait.

L'homme, d’origine russe, n'est pas connu de la justice. Il avait été repéré par les enquêteurs grâce aux images de caméras et à des données téléphoniques. Il a également à plusieurs reprises utilisé la carte bancaire de la victime.

Le suspect a été placé sous mandat d'arrêt mardi par le juge d'instruction. A l’heure actuelle, il ne nie pas les faits. La chambre du conseil de Gand se prononcera vendredi sur la prolongation de son mandat.