La VRT fait ses adieux à Jan Becaus

Vous le connaissez peut-être. En Flandre, il est incontestablement l’une des icônes de la télé, plus précisément du journal qu’il a présenté durant de longues années. Après près de 29 ans de loyaux services, Jan Becaus prend sa retraite ce 31 juillet.

Jan Becaus est né à Gand en juillet 1948. Après des études en langues germaniques (anglais-néerlandais-allemand), il effectue son service militaire en 1973. Il devint ensuite enseignant. 

En 1982, il participe à un test de recrutement lancé par la BRT (VRT actuelle). "Je voulais le passer, juste pour voir ce que ça donnerait. L’examen a duré un an. Finalement, sur les 1.200 candidats, j’étais parmi les 10 derniers à rester", raconte-t-il.

Le 17 septembre 1984, Jan Becaus est officiellement engagé par la BRT. "C’était un énorme changement. Je ne connaissais rien au journalisme. Je n’avais jamais écrit un article de ma vie, sans parler des billets radio et télé".

Un an après son entrée au service public flamand, il devient présentateur du journal télé. Au sein de la rédaction, il devient également spécialiste de la monarchie belge ainsi que du Vatican.

En 2009, il publia également un livre sur le Cardinal Danneels en collaboration avec le journaliste de la Libre Belgique, Christian Laporte.

Jan Becaus présentera ce mercredi soir à 19 heures son tout dernier journal télévisé. La Flandre fera ainsi ses adieux à l’une des icônes de la télévision flamande.