De l’or nazi conservé par la Banque nationale de Belgique

La Banque Nationale de Belgique et son homologue néerlandaise ont, à la veille de la Seconde Guerre mondiale, mis en dépôt de l'or du régime nazi, indique le journal néerlandais de Volkskrant, lequel se base sur un rapport datant de 1950, tenu secret jusqu'il y a peu, mais publié cette semaine sur internet par la Banque centrale britannique.
AP1945

Les nazis avaient réquisitionné l'or de la Banque centrale tchèque après l'invasion de Prague le 15 mars 1939. Les Allemands étaient parvenus, dès la semaine suivante, avec la complicité de la Banque centrale britannique, à transférer cet or vers les banques nationales belge et néerlandaise.

Sur les 5,6 millions de livres (environ 840 millions d’euros) réquisitionnés, près de 4 millions (environ 600 millions d’euros) ont été transférés vers les banques nationales belge et néerlandaise. Le reste de l’or a été vendu sur le marché londonien.

Le rapport est sévère quant au rôle joué par la Banque centrale britannique. Les banquiers britanniques ont aidé la banque du Reich en permettant le transfert et la vente de l'or volé, alors même que le gouvernement britannique avait exigé que le butin de guerre nazi soit gelé.

A peine quelques jours après ces transferts, l’Allemagne nazie envahit la Pologne, ce qui mena à une déclaration de guerre entre la Grande-Bretagne et le Troisième Reich.