Rik Torfs officiellement recteur de la KUL

Le professeur de droit canon et ancien sénateur CD&V Rik Torfs a reçu ce 1er août les clés de l’Université catholique de Louvain (KUL) des mains de son successeur, Mark Waer. Il dirigera désormais la KUL pour un mandat de quatre ans.

Rik Torfs sera secondé par huit vice-recteurs. Parmi eux, on remarquera l’homme politique membre de la N-VA, Danny Pieters, qui devient vice-recteur des Sciences humaines.

Peu après son élection, en mai dernier, Rik Torfs avait indiqué sa volonté d’engager tous les partis dans ce rectorat. Il avait en outre souligné qu’il désirait diriger cette université dans un esprit de collaboration et de fraternité.

Âgé de 57 ans, l’ancien sénateur CD&V succède à Marc Waer qui était à la tête de la KUL depuis 2009. En Flandre, l’homme est connu du grand public grâce à ses nombreuses interventions médiatiques.

En 2005, Rik Torfs avait déjà été candidat au rectorat mais avait dû s'incliner face à Marc Vervenne. Il s’était ensuite lancé en politique, tentant dans un premier temps de lancer son propre mouvement, avant de finalement rejoindre le CD&V en 2010. Le parti chrétien-démocrate flamand l’avait alors nommé au poste de sénateur.

Après quelques accrochages avec certains membres du CD&V, Rik Torfs avait décidé cette année-là de quitter la politique. Il avait annoncé vouloir partir pour mieux préparer sa candidature au rectorat, un poste qu’il a donc finalement décroché avec succès.