Moins de décès sur les routes belges en 2012

L’an dernier, les services de police et les parquets en Belgique ont enregistré 44.193 accidents de la route avec des tués ou des blessés, ce qui représente une diminution de 7,8% par rapport à 2011. La tendance à la baisse, enregistrée depuis quelques années, semble donc se confirmer.

En 2012, le nombre de victimes dans des accidents de la route en Belgique a, quant à lui, diminué de 8,2% pour atteindre le chiffre de 58.474 personnes, dont 767 sont décédées sur place ou dans les 30 jours (- 10,9%).

Le nombre de blessés graves a connu la plus forte diminution. On en comptait 6.169 en 2011, et 5.261 en 2012 (- 14,7%), tandis que le nombre de blessés légers est passé de 56.693 à 52.446 (- 7,5%). Les mauvaises conditions climatiques de l’an dernier, incitant les conducteurs de véhicules à la prudence, pourraient expliquer ces baisses, indique le ministère à Économie.

"L'année 2012 confirme la nette tendance à la baisse observée ces dernières années au niveau du nombre de tués sur les routes belges, contribuant ainsi progressivement à la réalisation des objectifs fixés par les États généraux de la Sécurité routière", indique le communiqué publié lundi. Dans le cadre de cette initiative, qui s'étale de 2011 à 2020, la Belgique s'est engagée à réduire de moitié le nombre de décès sur ses routes. L'objectif est d'atteindre 420 tués maximum en 2020.

La moitié des victimes décédées en 2012 sont des automobilistes, devant les piétons (14 %). Les personnes âgées de 18 à 34 ans restent la catégorie d'âge la plus touchée par les accidents mortels.