Découverte d’un acte signé par Rubens et Breughel le Jeune

Les Archives de l’Etat à Anderlecht viennent de découvrir un acte signé en 1627 par les peintres flamands Pierre-Paul Rubens (portrait principal) et Pierre Breughel le Jeune, accompagné de leurs témoignages. Une "découverte remarquable" affirme l’archiviste Harald Deceulaer.

L'acte signé par Pierre-Paul Rubens (Siegen 1577 - Anvers 1640) et Pierre Breughel le Jeune (Bruxelles 1565 - Anvers 1636) concerne la veuve d'Osias Beert, un peintre de nature mortes décédé en 1623. Celle-ci devait une somme d’argent importante au peintre David Ryckaert. Cet acte s'accompagne des témoignages des deux peintres célèbres.

"La découverte est remarquable à double titre. Premièrement, cela donne une image de la vie des gens au XVIIe siècle et deuxièmement, concernant Rubens et Breughel le Jeune, il est rare de trouver des nouveaux documents", explique Harald Deceulaer, archiviste aux Archives de l'Etat. Les conversations jointes à l'acte ont également un caractère unique car "normalement ce genre d'échanges n'était pas noté", poursuit l'archiviste. "On a donc des éléments qui n'ont pas été notés dans les actes officiels".

L'acte, qui est disponible chez Harald Deceulaer, "devrait intéresser les historiens et autres historiens de l'art, puisqu'il s'agit d'un document inédit a priori", explique l'archiviste.

Cet acte cosigné par les deux peintres a été retrouvé dans la collection d'archives des procès du Conseil de Brabant. Le Conseil de Brabant était, sous l'Ancien Régime, l'un des plus grands tribunaux des anciens Pays-Bas. Sa juridiction allait de Nivelles à Anvers, en passant par Bruxelles et Louvain. "C'est donc une collection importante pour l'histoire de la Belgique aux XVIIe et XVIIIe siècles."

Une collection dont il reste encore environ 1,5 km de 2,5 km de rayonnage à inventorier. "Si on avance bien, on devrait avoir fini l'inventaire de cette collection pour 2020-2025", espère Harald Deceulaer.