Des terroristes mentionnent la Belgique dans leurs plans

Les terroristes d'Al-Qaïda qui seraient en train de planifier un nouvel attentat ont explicitement mentionné la Belgique. A la demande de notre pays, les Pays-Bas ont décidé de renforcer la surveillance dans les trains à destination de la Belgique.

Les terroristes d'Al-Qaïda qui seraient en train de planifier un nouvel attentat ont explicitement mentionné la Belgique, peut-on lire mercredi dans le quotidien Het Laatste Nieuws, qui se base sur des sources au sein des services de sécurité.

"Le renforcement de la surveillance dans les aéroports de Zaventem et Liège ainsi qu'à la gare de Bruxelles-Midi n'est pas une question de routine", d'après le quotidien. La Belgique a été mentionnée dans des discussions interceptées par les services de renseignements américains. Une de ces conversations aurait eu lieu au plus haut-niveau de l'organisation Al-Qaïda, entre son leader Ayman al-Zawahiri et son bras droit au Yémen, récemment promu numéro deux du réseau. Rien n'indique toutefois que c'est au cours de cette discussion précise que la Belgique a été citée.

Les Pays-Bas surveillent les trains vers la Belgique

Comme dans d’autres pays européens, une série de mesures préventives "classiques" de "vigilance accrue" ont été prises aux Pays-Bas, en raison de menaces d'attentats d'Al-Qaïda. Dick Schoff le coordinateur néerlandais de la lutte contre le terrorisme a toutefois déclaré que la menace terroriste n’était pas dirigée contre les Pays-Bas.

"A la demande de la Belgique, la surveillance sera toutefois renforcée dans les trains de et vers les Pays-Bas. Les Belges disposent d’informations spécifiques" ajoute Schoof. Par ailleurs, à l’aéroport de Schipol près d’Amsterdam, les avions transportant des passagers ou du fret à destination des Etats-Unis bénéficient d’une surveillance renforcée.