249 entrepreneurs belges domiciliés à Monaco

Ces dirigeants, actifs dans un total de 463 entreprises en Belgique, ont établi leur adresse officielle dans la principauté mondaine le long de la Côte d’Azur. Ils évitent ainsi des impôts et droits de succession. C’est ce qu’indique le quotidien financier De Tijd, sur base de données du bureau d’information commerciale Graydon.
© Christina Anzenberger-Fink

Parmi les 249 chefs d’entreprises belges qui ont élu domicile à Monaco, bien qu’ils travaillent encore en Belgique, il y a des personnalités connues. Pour n’en citer que quelques-unes : Willy Van den Wijngaert (connu comme ancien président du club de football de Malines et chef de la fabrique des Biscuits Bofin), Frans De Cock (ancien CEO du fabricant Unilin) et l’ancien champion cycliste Eddy Merckx (photo). Ce dernier affirme cependant payer encore des impôts en Belgique.

Le quotidien De Tijd souligne que les habitants de Monaco ne paient pas d'impôt sur les personnes physiques et leurs héritiers ne doivent pas s’acquitter de droits de succession. Monaco ne fait en outre pas de problèmes si les hommes d'affaires travaillent avec des sociétés offshore.

Selon un avocat fiscal, les Belges formeraient même l’une des « plus grandes colonies » à Monaco. Et leur nombre ne ferait que croître. De Tijd n’est pas parvenu à obtenir une réaction officielle des personnes concernées. « S’il s’agit de mon entreprise, je réponds volontiers aux questions de la presse. Mais dans ce cas-ci, je n’y gagne rien », auraient répondu certains dirigeants d’entreprises sollicités.

Parmi les 249 chefs d’entreprise domiciliés à Monaco, certains habiteraient effectivement à temps plein dans la principauté. D’autres assureraient par contre encore la direction d’une entreprise en Belgique et feraient donc régulièrement le voyage entre leur domicile officiel au sud de la France et leur lieu de travail. La question est de savoir où ils résident réellement.

Selon De Tijd, il n’est pas donné à tout un chacun de vivre à Monaco. Un appartement de taille moyenne y coûte en effet 10 millions d’euros.

L’appartement le plus cher au monde se trouverait d’ailleurs dans la principauté. Il s’agit d’un penthouse qui coûte la petite fortune de 300 millions d’euros - soit 91.000 euros au mètre carré.