Près de 7.000 participants ont terminé la Dodentocht

Sur les 11.147 personnes - un record - qui avaient pris vendredi soir le départ de la 44e édition de la "Randonnée de la mort" à Bornem (province anversoise), 6.932 sont parvenues à parcourir les 100 km en moins de 24 heures. Cela représente un taux de 62%.

"Un beau chiffre, mais rien d'exceptionnel. On se situe au même niveau que l'an dernier. Nous avons déjà connu une meilleure réussite, mais également de moins bonnes éditions", a indiqué samedi soir le responsable presse de l'événement, Francis Meeus.

En passant le cap des 11.000 "promeneurs", l'édition 2013 aura cependant connu un nombre record de participants au départ. Les plus rapides ont passé la ligne d’arrivée, au pas de course, samedi vers 7h00 du matin, alors que le départ avait été donné la veille à 21h00.

Les conditions climatiques étaient en outre particulièrement clémentes pour ce type d'épreuve et la Croix-Rouge a effectué moins de prises en charge que les autres années. Le départ et l'arrivée de la Dodentocht se font à Bornem.

Les concurrents ont maximum 24 heures pour boucler un tracé de 100 kilomètres, qui passe notamment par des villages de Flandre orientale, du Brabant flamand et de la province d'Anvers.