Le Standard de Liège seul en tête

En clôture de la 3e journée du championnat belge de football, Anderlecht a écrasé La Gantoise ce dimanche soir par 4-1 à domicile. Peu après, le Standard de Liège battait le Racing Genk 0-2 en déplacement et prenait ainsi seul la tête du classement, avec un maximum de 9 points.

Après un début de saison manqué à domicile contre Lokeren (2-3) et un succès rassurant la semaine suivante au Cercle de Bruges (0-4), Anderlecht a confirmé son retour en force en remportant sans problème, ce dimanche soir, son 3e match de la saison. Les Bruxellois ont en effet écrasé La Gantoise par 4-1 au stade Constant Vanden Stock, où avaient pris place 24.000 spectateurs.

Il aura tout de même fallu une demi-heure aux Bruxellois pour ouvrir le score. En conclusion d’un coup-franc de Praet, Kljestan marquait le premier but à la 33e minute de jeu. Praet (photo) prenait exemple sur lui 3 minutes plus tard et confirmait déjà l’avantage d’Anderlecht (2-0).

Après le retour des vestiaires, Bruno saisissait une frappe repoussée d’Armenteros à la 50e minute et inscrivait le 3e but anderlechtois. Près d’une demi-heure plus tard, c’était au tour d’Acheampong de placer le ballon dans les filets adverses : 4-0 pour Anderlecht. Les Gantois sauvaient néanmoins l’honneur, à la 92e minute de jeu, grâce à un but in extremis de Pedersen. Score final : 4-1.

Cette victoire permet aux Bruxellois de remonter à la 4e place du classement, avec 6 points, à 1 point du trio formé par le Club Brugeois, Lokeren et Zulte Waregem (7 points). La Gantoise est 9e, avec un total de 4 points.

Le Standard plus rapide que l’éclair

Le dernier match de la soirée, disputé à la Cristal Arena devant 22.800 spectateurs, voyait le Standard de Liège battre le Racing Genk en déplacement par 0-2 et prendre ainsi seul la tête du classement, avec un maximum de 9 points.

Le premier but de la rencontre tomba pendant la première minute de jeu. L’attaquant du Standard, Imoh Ezekiel (photo) n’a eu besoin que de 10 secondes pour placer le ballon dans les filets de Köteles. Il s’agit du but le plus rapide de l’histoire du championnat de Belgique !

Pris à froid, les Limbourgeois n’ont ensuite pas ménagé leurs efforts pour tenter d’égaliser. Mais en vain, après plusieurs malchances et maladresses. C’est finalement Paul José Mpoku qui renforçait l’avantage des Liégeois en marquant à la 95e minute de jeu. Score final : 0-2 pour le Standard.

Au classement, il devance maintenant seul et de 2 points le Club Brugeois, Lokeren et Zulte Waregem. Quant au Racing Genk, il est sixième, avec 6 points, juste derrière Anderlecht.